Accueil » Nos métiers, votre avenir » Des métiers qui recrutent

Entre 40 et 50 000 recrutements par an d’ici 2020.


recrutements-FNAPEM_alsace

Les entreprises de la mécanique continuent d’avoir des besoins élevés de recrutement, une tendance qui se confirme et devrait même s’amplifier dans les années à venir. La diversification possible des marchés, le développement de l’innovation, le dynamisme de la demande des pays émergents ou encore le défi environnemental à relever, constituent des opportunités pour les entreprises de la métallurgie et plus particulièrement de la mécanique.

La mécanique, des métiers d’avenir !

Les industries mécaniques prévoient de recruter 40 à 50 000 personnes par an d’ici 2020. Ces opportunités sont le résultat d’une vague massive de départs à la retraite et du renouvellement des compétences lié aux mutations technologiques. Tous les niveaux de qualification sont recherchés, du CAP au diplôme d’ingénieur en passant par le Bac/Bac Pro et le BTS/DUT.

Les métiers de la mécanique évoluent !

Un constat général, la montée des niveaux de compétences et l’adaptation des formations initiales au développement des innovations. Conséquence : de nouveaux métiers émergent tels que les concepteurs de solutions globales et les coordonnateurs d’équipes éclatées géographiquement, juridiquement et culturellement (acheteurs, coordonnateurs, chefs de projet, chefs de chantiers, etc.).